Un meurtre à Laval lié au crime organisé

LAVAL, Qc — Un homme est mort à l’hôpital des suites d’une grave blessure à la tête qui lui a été infligée lorsqu’on a tenté de l’assassiner en fin de soirée, mercredi, à Laval.

Le Service de police de Laval (SPL) dit avoir reçu un appel téléphonique vers 23h50 l’informant de la présence d’un homme blessé qui gisait au sol sur la rue Potier, dans un secteur résidentiel du quartier Vimont.

La Sûreté du Québec, qui a pris la responsabilité de l’enquête pour meurtre, a indiqué jeudi que Ray Kanho, âgé de 42 ans, était mort en début d’après-midi à l’hôpital, et que l’événement est «considéré comme étant en lien avec le crime organisé».

À l’arrivée des premiers patrouilleurs de la police et des ambulanciers, l’homme était semi-conscient.  

C’est lorsque l’individu dans la quarantaine a été admis à l’hôpital que les médecins ont remarqué qu’il avait été grièvement blessé à la tête par au moins un projectile d’arme à feu.

Jeudi après-midi, aucune arrestation n’avait été annoncée.

La police de Laval avait indiqué que la victime était connue des services policiers.

Il s’agissait du deuxième attentat du genre à survenir à Laval au cours des quatre derniers jours. Lundi matin dernier, un homme dans la trentaine a été atteint par au moins un projectile d’arme à feu dans le stationnement d’un immeuble à habitations multiples de l’avenue du Havre des Îles, tout près de l’île Paton, dans le quartier Chomedey.

Il a succombé à ses blessures une douzaine d’heures plus tard. Ce dossier a aussi été transmis à la Sûreté du Québec (SQ).