Laval: l’homme accusé d’avoir tué ses enfants est toujours incapable de comparaître

MONTRÉAL — Kamaljit Arora, accusé d’avoir tué ses deux plus jeunes enfants dans leur maison de Laval, a de nouveau été incapable de comparaître ou même de rencontrer son avocate, jeudi, pour une troisième journée consécutive.

Kamaljit Arora, âgé de 45 ans, a été accusé mardi de deux chefs de meurtre au premier degré relativement à la mort de sa fille Anzel, 13 ans, et de son fils Aaron, 11 ans. Il est aussi accusé d’avoir agressé sa femme par étranglement.

Sa comparution devant un juge avait été reportée une première fois mardi et à nouveau mercredi en raison de son état.

La procureure Karine Dalphond avait expliqué au juge mercredi que M. Arora était incapable de communiquer avec un avocat ou de parler aux enquêteurs.

C’est une autre fille de l’accusé, âgée de 18 ans, qui avait fait la macabre découverte en rentrant chez elle lundi soir. Selon les policiers, le père aurait empoisonné, ligoté et noyé les deux enfants avant de tenter de s’enlever la vie en s’empoisonnant lui-même. 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.