Le BEI enquête sur la mort d’un septuagénaire à Sainte-Hélène-de-Bagot

MONTRÉAL — À Sainte-Hélène-de-Bagot, en Montérégie, les enquêteurs du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) ont quitté, à 4 h 47 dimanche matin, les lieux d’une intervention policière qui a mal tourné la veille pour un septuagénaire. 

L’homme âgé de 77 est décédé après avoir été aspergé de poivre de cayenne lors de son arrestation par deux policières de la Sûreté du Québec (SQ).  

Elles répondaient alors à un appel pour une situation familiale conflictuelle impliquant un couple, vers 18 h 00, samedi.

Huit enquêteurs du BEI ont le mandat d’examiner les circonstances menant à l’arrestation du septuagénaire et à son décès. La victime avait également été menottée lors de son arrestation.

Selon les informations préliminaires transmises au BEI, le septuagénaire aurait éprouvé des problèmes respiratoires et son décès a été constaté à l’hôpital vers 19 h 50.

Le BEI  a fait appel au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) en soutien à l’enquête. Un technicien en identité judiciaire du SPVM travaillera sous la supervision des enquêteurs du BEI.

Le Bureau des enquêtes indépendantes a pour mission de faire enquête «dans tous les cas où une personne, autre qu’un policier en service, décède, subit une blessure grave ou est blessée par une arme à feu utilisée par un policier lors d’une intervention policière ou durant sa détention par un corps de police.»

Dans la même catégorie
Commentaires
Laisser un commentaire