Le bilan des explosions en Guinée équatoriale passe à 98 morts

DAKAR, Sénégal — Les explosions qui ont dévasté des installations militaires en Guinée équatoriale ont maintenant fait tout près de 100 morts.

Des dizaines de victimes ont été ajoutées au bilan, qui se chiffre dorénavant à 98 morts.

Les explosions qui se sont produites dimanche dans le quartier de Mondong Nkuantoma de la ville côtière de Bata ont aussi fait 615 blessés, selon les responsables. Le gouvernement a dit que 316 victimes ont reçu leur congé, tandis que 299 autres demeurent hospitalisées dans différents établissements de la ville.

Les secouristes ont extrait une soixantaine de personnes des décombres, selon les responsables.

Le président Teodoro Obiang Nguema a assuré que le gouvernement examinera comment il peut offrir une aide d’urgence aux victimes en attendant l’arrivée des secours internationaux.

Des enquêtes ont débuté pour faire la lumière sur les explosions, a-t-il indiqué mardi par voie de communiqué.

Le président a déjà dit que la catastrophe a été causée par une «manipulation imprudente» de dynamite dans les installations militaires et que pratiquement toutes les maisons et tous les édifices de Bata ont été endommagés.

Le vice-président Teodoro Nguema Obiang Mangue, qui est aussi responsable de la défense et de la sécurité, a révélé mardi que les enquêtes démontrent jusqu’à présent qu’un incendie allumé par un fermier pour préparer ses champs pourrait être en cause, puisque le vent aurait poussé les flammes jusqu’à un entrepôt rempli de munitions de fort calibre.

Des images diffusées par la télévision publique montrent un panache de fumée qui s’élève au-dessus du site pendant que des gens s’enfuient. Les toits de maisons ont été arrachés.

La Guinée équatoriale est un pays d’Afrique de l’Ouest, riche en pétrole, situé au sud du Cameroun. Elle compte 1,3 million d’habitants. Elle a été un colonie espagnole jusqu’à son indépendance en 1968.

La ville de Bata compte environ 175 000 habitants.

– Par Carley Petesch, The Associated Press

Laisser un commentaire