Effondrement: les secouristes abandonnent l’espoir de trouver des survivants

SURFSIDE, Fla. — Les secouristes ont abandonné mercredi tout espoir de retrouver des survivants dans l’immeuble effondré de Floride, indiquant aux familles en sanglots qu’il n’y avait «aucune possibilité de vie» dans les décombres alors que les équipes ajustaient leurs efforts pour récupérer davantage de restes.

L’annonce fait suite à informations de plus en plus sombres dévoilées par des responsables, qui ont déclaré qu’ils veulent préparer les familles au pire.

«À ce stade, nous avons vraiment épuisé toutes les options disponibles dans la mission de recherche et de sauvetage», a déclaré la mairesse de Miami-Dade, Daniella Levine Cava, lors d’une conférence de presse.

«Nous avons tous demandé à Dieu un miracle, donc la décision de passer du sauvetage à la récupération est extrêmement difficile», a-t-elle expliqué.

La transition officielle devait avoir lieu sur le coup de minuit. Une minute de silence était prévue peu après 19 heures.

Mercredi, huit autres corps ont été retrouvés, portant à 54 le nombre de morts, a précisé la mairesse. Trente-trois de ces corps ont été identifiés et 86 personnes sont toujours portées disparues.

Le chef adjoint des pompiers de Miami-Dade, Raide Jadallah, a mentionné aux familles lors d’une séance d’information privée que les équipes cesseraient d’utiliser des chiens de sauvetage et des dispositifs d’écoute, mais continueraient de chercher des restes.

«Notre seule responsabilité à ce stade est de permettre de tourner la page», a-t-il déclaré alors que des proches pleuraient.

Un «effondrement en crêpe»

Contrairement à certains effondrements qui créent des espaces en forme de W où les gens peuvent survivre, un «effondrement en crêpe» comme celui de Surfside a tendance à ne pas laisser d’espaces permettant de vivre, a déclaré M. Jadallah.

«Là où une crêpe s’effondre, c’est malheureusement un sol ou un mur au-dessus d’un étage au-dessus d’un étage au-dessus d’un étage, a-t-il déclaré. En règle générale, un individu a un certain laps de temps en ce qui concerne le manque de nourriture, d’eau et d’air. Cet effondrement ne fournit tout simplement rien de ce genre.»

Le chef des pompiers de Miami-Dade, Alan Cominsky, a déclaré qu’il s’attendait à ce que l’opération de récupération prenne plusieurs autres semaines.

L’espoir de retrouver des survivants a été brièvement ravivé après que les travailleurs ont démoli le reste du bâtiment, permettant aux sauveteurs d’accéder à de nouvelles zones de débris.

Certains de ces vides existaient, principalement dans le sous-sol et le stationnement, mais aucun survivant n’y a été trouvé. Les secouristes ont plutôt récupéré plus d’une douzaine de victimes supplémentaires. Étant donné que le bâtiment s’est effondré tôt le matin, de nombreux résidents ont été retrouvés morts dans leurs lits.

Personne n’a été retrouvé vivant depuis les premières heures qui ont suivi l’effondrement de l’immeuble de 12 étages le 24 juin.

À deux reprises au cours des recherches, les secouristes ont dû suspendre la mission en raison de l’instabilité de la structure restante et de la préparation de la démolition.

Après avoir initialement espéré des sauvetages miraculeux, les familles se sont lentement préparées à la nouvelle que leurs proches n’avaient pas survécu.

«Certains nous disent que c’est presque un sentiment de soulagement quand ils apprennent [que quelqu’un est mort], et ils peuvent juste commencer à mettre fin à ce chapitre et commencer à passer à autre chose», a déclaré la pompière et ambulancière de Miami-Dade, Maggie Castro, qui a tenu les familles informées quotidiennement.

Les autorités ont lancé une enquête avec grand jury sur l’effondrement, et au moins six poursuites ont été déposées par les familles des tours Champlain.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.