Le Bloc québécois dresse sa liste de demandes pour le prochain budget fédéral

OTTAWA — Le Bloc québécois a réitéré ses demandes en prévision du dépôt du budget fédéral, exercice prévu d’ici quelques semaines. 

Le chef bloquiste Yves-François Blanchet met tout en haut de sa liste l’augmentation des transferts en santé aux provinces et un appui financier plus important pour les personnes âgées. 

«Il est odieux qu’après maintenant un an de pandémie, les gens qui sont les plus fragiles, (…) les gens qui ont le plus de difficultés en termes de perte de pouvoir d’achat (…) n’aient toujours rien eu», a tonné M. Blanchet, affirmant que l’unique chèque reçu d’Ottawa de 300 $ ou 500 $ était «risible»

M. Blanchet a fait également une mise en garde au gouvernement Trudeau, pendant son point de presse tenu jeudi matin.

«Il ne faut pas que l’argent de sortie de crise s’en aille dans le pétrole de l’Ouest ou dans le nucléaire. Ce sera un enjeu important dont il faudra tenir compte dans l’analyse du budget», a-t-il averti.

Il a ainsi prévenu que son appui éventuel au budget fédéral dépendra de la réponse de la ministre fédérale des Finances, Chrystia Freeland, aux demandes bloquistes.

Du même souffle, M. Blanchet suppose que Justin Trudeau souhaite la chute de son gouvernement et la tenue d’élections générales ce printemps.

Présent aussi au point de presse, le député Gabriel Ste-Marie est revenu sur la nécessité de dédommager les producteurs sous le régime de la gestion de l’offre pour les pertes provoquées par la signature de l’accord de libre-échange entre le Canada, le Mexique et les États-Unis.

M. Ste-Marie s’est également désolé pour les pertes d’emplois annoncées le matin même par Bombardier. 

«Ça n’a a pas de bon sens. Le Canada est le seul pays qui n’a pas de plan sérieux pour le secteur de l’aérospatial, pour le secteur de l’industrie aérienne. Ce matin, qu’est-ce qu’on voit? Bombardier qui annonce un licenciement de près de 2000 emplois! Il faut que le gouvernement agisse», a réclamé le député bloquiste.

Laisser un commentaire