Le BST enquêtera sur l’écrasement d’un Cessna survenu samedi à Saint-Lazare

MONTRÉAL — L’écrasement d’un petit avion samedi à Saint-Lazare, à l’ouest de Montréal, fera l’objet d’une enquête du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST).

L’organisme fédéral a fait savoir lundi qu’il envoie un enquêteur pour examiner l’épave de l’aéronef, afin de recueillir des informations et évaluer ce qui s’est passé.

Trois personnes ont été blessées, dont deux grièvement, dans cet écrasement d’un petit avion.

L’appareil de type Cessna a terminé sa course dans les arbres d’une propriété privée du chemin St-Louis.

À l’arrivée des policiers sur les lieux samedi, un homme était déjà à l’extérieur de l’appareil. Il a subi des blessures d’apparence mineures. Deux autres personnes étaient prisonnières à l’intérieur de la carcasse.

Les deux hommes ont été extirpés de l’avion par les pompiers. L’appareil n’a pas pris feu. Ils ont subi des blessures graves, mais étaient conscients lors de leur transport à l’hôpital.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son but est de promouvoir la sécurité des transports et non pas de déterminer les responsabilités civiles ou pénales.