Le budget veut contrer le racisme et aider les immigrants à s’intégrer

OTTAWA — En ne perdant pas de vue les mouvements ultranationalistes qui font surface à travers le monde, le gouvernement libéral a réservé une part de son budget présenté cette semaine pour se pencher sur le sentiment anti-immigrant et le racisme au pays.

Des fonds pour des programmes de multiculturalisme, des initiatives pour les Canadiens noirs et un nouveau centre pour mieux recueillir et analyser les statistiques sur la diversité et l’inclusion figurent dans le budget présenté mardi. Le gouvernement Trudeau reconnaît ainsi que le climat mondial met à l’épreuve le leitmotiv du premier ministre selon lequel «la diversité est la force» du Canada.

Une somme additionnelle de 23 millions $ sur deux ans est prévue pour des programmes de multiculturalisme, qui incluent la formation d’un nouveau plan pancanadien antiracisme, mais qui sera aussi dépensée par l’entremise d’organisations communautaires pour aider aux efforts d’intégration après la décision du gouvernement libéral d’accroître les niveaux d’immigration au cours des trois prochaines années.

Les détails seront rendus publics au cours des prochains mois, a dit la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly. Elle a affirmé que la diversité et l’inclusion étaient essentielles aux yeux du gouvernement, et qu’il avait décidé d’investir de façon importante dans ce domaine.

Aussi, 19 millions $ sur cinq ans doivent permettre de soutenir les jeunes à risque et la recherche en appui à des programmes en santé mentale mieux adaptés aux Canadiens d’ascendance africaine.

Ce dernier élément est le fruit d’un effort concerté de lobbyisme de la Fédération des Canadiens noirs nouvellement constituée, ainsi que de membres noirs du gouvernement libéral.

Donald McLeod, un juge de l’Ontario qui dirige le comité ayant contribué au démarrage des activités de la Fédération, a estimé que cette somme faisait partie d’un lot beaucoup plus grand.

M. McLeod a dit avoir aussi comptabilisé 214 millions $ dans le budget pour contrer les obstacles à caractère racial, promouvoir l’égalité des sexes et combattre l’homophobie et la transphobie, tous des enjeux qui touchent la qualité de vie des Canadiens d’ascendance africaine.

Les fonds pour les Canadiens noirs sont aussi liés à une annonce du premier ministre Justin Trudeau plus tôt ce mois-ci, selon laquelle le Canada adhérera à la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine, l’obligeant à prendre des mesures pour assurer une participation égale et entière des Canadiens noirs.

Le budget fédéral prévoit aussi une somme de 6,7 millions $ sur cinq ans pour permettre à Statistique Canada de mieux recueillir et analyser les données sur la diversité et l’inclusion.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie