Le camp Trump subit une autre défaite judiciaire au Wisconsin

MADISON, Wis. — Une cour d’appel fédérale a confirmé jeudi une décision rejetant une poursuite visant à donner la victoire à Donald Trump au Wisconsin.

Joe Biden a devancé son rival par 0,6 point de pourcentage lors du scrutin du 6 novembre. Ce résultat a contribué à sa victoire électorale.

Le camp Trump avait intenté le 2 décembre une poursuite dans le district de l’Est du Wisconsin contre la commission électorale de l’État, arguant que le tribunal devrait ordonner à l’Assemblée législative contrôlée par les républicains de déterminer les résultats de l’élection présidentielle.

Le juge de district américain Brett Ludwig,  qui a été nommé par M. Trump, avait rejeté la poursuite, statuant le 12 décembre que les arguments de Trump «échouaient en droit et en fait». Selon lui, une décision en faveur du président défait serait «la plus remarquable de l’histoire de cette cour ou du système judiciaire fédéral».

Le camp Trump s’est ensuite tourné vers la 7e Cour d’appel du circuit américain. Un panel de trois juges a confirmé jeudi après-midi la décision de M. Ludwig. Ils disent que M. Trump aurait dû contester les lois électorales de l’État avant le scrutin. Ces trois juges ont été nommés par des présidents républicains, dont l’un — Michael Scudder — par Donald Trump.

«Permettre au président de soulever ses arguments, à cette date tardive, après que le Wisconsin eut compté les votes et certifié le résultat des élections, causerait un préjudice incontestable aux défendeurs et aux électeurs de l’État», a écrit le juge Scudder.

Donald Trump et ses alliés ont subi des dizaines de défaites dans le Wisconsin et ailleurs au pays dans des poursuites judiciaires fondées sur des allégations non fondées de fraude électorale.

– Par (nom de l’auteur, s’il y a lieu), The Associated Press

Laisser un commentaire