Le Canada a accueilli au moins 431 645 résidents permanents en 2022, un record

OTTAWA — Au moins 431 645 nouveaux résidents permanents se sont installés au Canada en 2022, ce qui représente un nombre supérieur à n’importe quelle autre année dans l’histoire du pays.

Par voie de communiqué, mardi, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) a confirmé que sa cible de 431 645 nouveaux résidents permanents pour 2022 a été atteinte, sans préciser le nombre exact.

Les données les plus récentes disponibles sur le site du gouvernement fédéral révèlent qu’entre janvier et octobre, inclusivement, 387 560 nouveaux arrivants s’étaient installés au pays, dont 57 450 au Québec.

Selon Ottawa, l’atteinte de la cible pour 2022 représente «le plus grand nombre de personnes admises en une seule année dans l’histoire canadienne». Le précédent record datait de 2021, avec 406 040.

Avant le record de 2021, la dernière fois que le Canada avait admis un si grand nombre de nouveaux arrivants était en 1913, a précisé IRCC.

Le ministère a d’ailleurs affirmé vouloir continuer à surpasser son propre record, alors que la cible pour 2023 est de recevoir 465 000 nouveaux immigrants permanents. Suivent 485 000 en 2024 et 500 000 en 2025.

«Les nouveaux arrivants jouent un rôle important pour remédier aux pénuries de main-d’œuvre, apporter de nouvelles perspectives et de nouveaux talents à nos collectivités, et enrichir notre société dans son ensemble», a souligné le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Sean Fraser.

Le ministre a aussi tenu à remercier le personnel de son ministère, qui a traité 5,2 millions de demandes de résidence permanente, de résidence temporaire et de citoyenneté en 2022, soit près du double de ce qui avait été fait en 2021.

Le ministère a d’ailleurs ajouté des ressources, adopté de nouvelles technologies et simplifié des processus afin d’améliorer son efficacité dans le traitement des demandes. Dans son Énoncé économique de l’automne, le gouvernement fédéral a aussi promis d’octroyer un montant supplémentaire de 50 millions $ en 2022-23 à IRCC pour traiter les arriérés de demandes et accélérer le traitement des dossiers.

«Ces changements sont des améliorations importantes au système d’immigration du Canada qui nous placeront en bonne position pour l’avenir. Tandis que le gouvernement du Canada se concentre sur les graves pénuries de main-d’œuvre actuelles et sur une économie forte pour l’avenir, une chose est certaine: l’immigration est une partie essentielle de la solution», a indiqué IRCC dans son communiqué.

L’immigration représente près de 100 % de la croissance de la population active au Canada et environ 75 % de la croissance de la population canadienne est attribuable à l’immigration, a rappelé le ministère. D’ici 2036, les immigrants représenteront jusqu’à 30 % de la population canadienne, par rapport à 20,7 % en 2011.

Les immigrants représentent également 36 % des médecins, 33 % des propriétaires d’entreprises avec personnel rémunéré et 41 % des ingénieurs, selon des données fournies par le ministère.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.