Le Canada a besoin d’aide pour se rendre en Lettonie

OTTAWA — L’armée canadienne a dû demander l’aide des militaires britanniques pour se rendre en Lettonie et en revenir, en raison d’une pénurie d’avions en état de marche.

Le Canada compte 540 soldats en Lettonie, au sein de la force de 1500 hommes que l’OTAN a déployée dans ce pays il y a trois ans.

Le contingent canadien actuellement en poste est arrivé en janvier et doit être remplacé ce mois-ci. Dans le cadre de cette rotation, un des trois avions CC-150 Polaris de l’armée canadienne devait se rendre déposer environ 120 soldats en Lettonie mercredi, avant de revenir au pays avec un nombre similaire de militaires à bord.

On a toutefois détecté un problème avec le train d’atterrissage du Polaris, a dit une porte-parole du ministère de la Défense, Jessica Lamirande. Les deux autres appareils n’étant pas non plus disponibles, on a dû demander l’aide des Britanniques, a-t-elle ajouté.

Le deuxième Polaris est actuellement déployé au Moyen-Orient, où les troupes canadiennes combattent Daech.

Le troisième appareil, qui est habituellement celui du premier ministre, ne sera pas disponible au plus tôt avant le mois de janvier, après un incident survenu dans un hangar en octobre. La facture des réparations devrait s’élever à 11 millions $.

Le contingent canadien est finalement arrivé en Lettonie à bord d’un A330 Voyager de l’armée britannique, qui ramènera aussi les soldats remplacés au pays.

Laisser un commentaire
Les plus populaires