Le Canada achète 140 000 tests pour évaluer l’immunité à la COVID-19

OTTAWA — Des échantillons de sang prélevés sur des dizaines de milliers de Canadiens seront bientôt testés pour détecter des signes d’anticorps à la COVID-19 alors que le gouvernement fédéral cherche à savoir combien de personnes ont déjà contracté le nouveau coronavirus.

Selon la Dre Teresa Tam, l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, le groupe de travail sur l’immunité formé par Ottawa collabore avec la Société canadienne du sang et Héma-Québec sur le projet.

Le gouvernement fédéral a annoncé mercredi la signature d’un contrat avec les laboratoires Abbott pour l’achat de 140 000 tests sérologiques pour le projet.

Les tests sérologiques peuvent détecter la présence d’anticorps qui sont produits après qu’une personne est infectée par la souche de coronavirus qui cause la COVID-19.

Santé Canada a autorisé les tests sérologiques de l’entreprise le 21 mai, mais les négociations pour les acheter aux fins d’utilisation par le groupe de travail sur l’immunité ont pris plusieurs semaines depuis ce temps.

Étant donné que les tests de COVID-19 ont été limités à des personnes spécifiques dans la plupart des provinces pendant des mois, et parce que certaines personnes peuvent contracter le virus sans montrer de symptômes, les tests d’immunité sont nécessaires pour obtenir un nombre plus précis de la proportion de Canadiens qui ont déjà contracté le virus.

Laisser un commentaire