Le Canada achète des millions de doses additionnelles du vaccin bivalent de Moderna

OTTAWA — L’entreprise pharmaceutique Moderna affirme que le gouvernement fédéral a acheté 12 millions de doses du vaccin bivalent de la société qui cible à la fois la souche originale de COVID-19 et le variant Omicron.

Le Canada a acheté 4,5 millions de nouvelles doses et a devancé la date de livraison des 1,5 million de doses qui devaient initialement arriver au Canada l’année prochaine.

Le gouvernement et la société pharmaceutique américaine ont également convenu de convertir six millions de doses du vaccin COVID-19 Spikevax original en doses bivalentes.

L’entente dépend de l’approbation par Santé Canada du vaccin bivalent, qui a été soumis pour examen le 30 juin.

«Nous remercions le gouvernement du Canada pour sa confiance dans notre technologie d’ARNm et celle du vaccin bivalent COVID-19 de nouvelle génération», a déclaré le président-directeur général de Moderna, Stéphane Bancel, dans un communiqué.

Il n’y a actuellement aucun délai d’approbation.

Les vaccins contre la COVID-19 actuellement disponibles au Canada sont conçus pour cibler uniquement la souche originale du virus. Depuis le début de la pandémie, le virus a continué de muter et de se montrer plus apte à un échappement immunitaire.

Les vaccins bivalents proposés sont conçus pour reconnaître des mutations spécifiques dans la protéine de pointe du sous-variant Omicron BA.1.

Les variants les plus courants au Canada sont maintenant tous des sous-lignées d’Omicron, qui sont arrivées fin 2021 et se sont propagées de manière agressive depuis.

La semaine dernière, les autorités réglementaires britanniques ont été les premières au monde à autoriser le vaccin de Moderna qui protège à la fois contre la souche originale du coronavirus et contre le sous-variant Omicron BA.1.

Santé Canada examine également une proposition de Pfizer concernant un vaccin bivalent Omicron.

L’agence chargée de la réglementation pharmaceutique a déjà demandé aux fabricants de vaccins de peaufiner davantage leurs vaccins bivalents pour cibler la propagation rapide des sous-variants d’Omicron BA.4 et BA.5 aussitôt que possible.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.