Le Canada achète un deuxième test COVID-19 qui donne ses résultats en 15 minutes

OTTAWA — La ministre fédérale de l’Approvisionnement, Anita Anand, a annoncé mardi que le Canada achetait plus de 20 millions de tests antigéniques rapides pour la COVID-19, qui viennent tout juste d’être approuvés par Santé Canada.

Le fabricant Abbott Rapid Diagnostics en Allemagne a obtenu mardi matin le feu vert de Santé Canada pour vendre au pays son test rapide antigénique «Panbio». Ottawa a également signé un contrat avec Abbott pour obtenir 20,5 millions d’appareils de dépistage, de la taille d’une règle.

Cette approbation intervient une semaine après que Santé Canada a autorisé l’utilisation d’un autre test rapide de l’entreprise Abbott Diagnostics, cette fois aux États-Unis. Ce test, la trousse «ID Now», peut fournir des résultats en aussi peu que 13 minutes, à l’endroit même où le patient est testé. Ce test recherche le matériel génétique du SRAS-CoV-2, le coronavirus responsable de la COVID-19.

Le test «Panbio», quant à lui, utilise la technologie antigénique et peut produire des résultats en moins de 15 minutes. Les antigènes sont des protéines spécifiques à la surface d’un virus. Le «Panbio» est le premier test rapide antigénique à être homologué par Santé Canada.

Le Canada achète 7,9 millions de tests «ID Now» et 3800 boîtes nécessaires pour exécuter les résultats. Le test «Panbio», qui ne nécessite pas de boîte d’analyseur, ressemble un peu à un test de grossesse, avec une petite fenêtre sur un bâton qui affiche le résultat positif ou négatif.

L’Agence de la santé publique du Canada distribuera les deux tests aux gouvernements provinciaux et territoriaux dans le cadre d’un accord d’allocation qui doit assurer une distribution équitable, en tenant compte des besoins. Santé Canada ne précise pas combien de tests seront distribués à qui et quand. Environ 2,5 millions de tests «ID Now» sont attendus d’ici la fin de l’année — la première livraison devrait arriver la semaine prochaine.

La ministre de la Santé, Patricia Hajdu, a indiqué mardi que «ces tests de dépistage d’antigènes contribueront à prévenir les éclosions à grande échelle lorsqu’on aura besoin de résultats rapides pour freiner la propagation du virus».

L’essentiel dépistage rapide

Le chef conservateur, Erin O’Toole, déclarait aux Communes lundi que le gouvernement libéral avait promis des tests rapides il y a six mois — un thème récurrent dans les questions des conservateurs. «Des millions de Canadiens subissent les répercussions de leur lenteur à réagir», a-t-il déclaré. «Au Québec, ce sont les longues files d’attente. En Ontario, ce sont les laboratoires qui sont poussés à bout (…) Quand le premier ministre va-t-il prendre au sérieux l’aide à apporter aux Canadiens et mettre en place un véritable plan de dépistage rapide?»

La vice-première ministre, Chrystia Freeland, a répondu qu’elle souhaitait elle aussi voir des tests de dépistage plus rapides. «Je partage l’opinion du député d’en face, selon laquelle les tests rapides sont absolument essentiels à notre santé», a-t-elle admis. «C’est absolument essentiel à notre reprise économique.»

Les tests «ID Now» ont retenu l’attention aux États-Unis en fin de semaine, lorsqu’on a appris qu’ils étaient utilisés à la Maison-Blanche pour tester le personnel sur une base quasi quotidienne.

La docteure Supriya Sharma, conseillère médicale principale du sous-ministre de la Santé, a expliqué en entrevue qu’au Canada, on ne fait passer des tests qu’aux gens qui présentent des symptômes, et seulement dans les sept premiers jours suivant les premiers signes. Elle a déclaré que Santé Canada était confiant dans les études qui montrent que les tests «ID Now» diagnostiquent avec précision un cas positif 92,9 % du temps et que les résultats négatifs sont exacts plus de 98 % du temps.

Le site Web d’Abbott indique que le test «Panbio» est précis avec des résultats positifs 93 % du temps et des résultats négatifs 99 % du temps.

Le «Panbio» est le quatrième test approuvé par Santé Canada qui peut être effectué sans envoyer l’échantillon au laboratoire; c’est aussi le deuxième test qui peut fournir des résultats en 15 minutes ou moins. À part l’«ID Now», les deux autres tests sont le «BCube» d’Hyris, qui prend environ 90 minutes pour fournir ses résultats, et le «GeneExpert» de Cepheid, qui présente des résultats en moins d’une heure.

Laisser un commentaire