Le Canada atteindrait en 2023 son objectif d’accueillir 40 000 réfugiés afghans

OTTAWA — Plus de 300 personnes en provenance d’Afghanistan sont arrivées au Canada mercredi, portant à plus de 30 000 le nombre total d’Afghans qui ont été réinstallés depuis la prise de contrôle de ce pays par les talibans à l’été 2021, a indiqué le gouvernement fédéral.

Un vol en provenance du Pakistan est arrivé mercredi matin à l’aéroport international Pearson de Toronto.

Parmi les personnes à bord figuraient des personnes qui ont apporté leur soutien à la mission du Canada en Afghanistan, des membres de la famille d’anciens interprètes et des réfugiés parrainés par le secteur privé.

Après l’arrivée au pouvoir des talibans en août 2021, le Canada avait promis d’accueillir au moins 40 000 Afghans, grâce à un certain nombre de programmes spéciaux.

Ottawa a été critiqué pour ses tentatives chaotiques de mettre des Afghans en sécurité lorsque les talibans ont pris le contrôle de Kaboul — plusieurs ont souligné que le Canada avait fermé son ambassade plus tôt que d’autres pays.

Le gouvernement fédéral affirme qu’il est maintenant sur la bonne voie pour atteindre cet objectif de 40 000 d’ici la fin de 2023, mais il reconnaît dans un communiqué qu’il y aura des défis importants à relever.

Le premier ministre Justin Trudeau a été interrogé sur l’élargissement de cet objectif mercredi, mais il s’est contenté de dire que le gouvernement examinerait les prochaines étapes une fois que 40 000 personnes auront été réinstallées. 

«Nous continuons à travailler pour atteindre ces chiffres et nous examinerons ce que nous pouvons et devons faire à l’avenir par d’autres moyens», a déclaré M. Trudeau lors d’une conférence de presse à Winnipeg. 

Le Canada donne la priorité aux Afghans les plus vulnérables: les «femmes leaders», les défenseurs des droits de la personne, les membres de minorités religieuses ou ethniques persécutés, les personnes LGBTQ, les journalistes ou les personnes qui ont aidé des journalistes canadiens.

À la fin mars, 18 000 personnes avaient demandé à venir au Canada dans le cadre d’un programme spécial d’immigration destiné aux personnes qui ont aidé les diplomates et les militaires canadiens pendant la mission, ainsi qu’à leurs familles.

Jusqu’à présent, 11 990 demandes avaient été approuvées, mais seulement 9875 étaient arrivées au Canada au 30 mars, selon les données publiées par le ministère de l’Immigration.

Un autre programme spécial a été créé pour aider les membres de la famille élargie des anciens interprètes qui vivent déjà au Canada. Le gouvernement a déclaré qu’il visait à faire venir 5000 personnes via ce programme; 1285 étaient arrivés à la fin du mois de mars.

À ce moment-là, 15 875 autres personnes relevant de programmes de réfugiés pris en charge par le gouvernement et parrainés par le secteur privé se trouvaient au Canada.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.