Le Canada attend 9,5 millions de vaccins, principalement de Moderna, cette semaine

OTTAWA — Le Canada est sur le point de recevoir environ 9,5 millions de doses de vaccins contre la COVID-19 cette semaine grâce à une livraison massive de vaccins de Moderna.

Le gouvernement fédéral a déclaré que la société pharmaceutique basée dans le Massachusetts livrerait un total de 7,1 millions de doses en deux expéditions distinctes cette semaine.

Le premier envoi de 2,9 millions de doses devrait arriver et être livré aux provinces en milieu de semaine. Les 4,2 millions de doses restantes arriveront plus tard dans la semaine, mais ne seront pas envoyées aux provinces et territoires avant la semaine prochaine.

Un total de 2,4 millions de doses supplémentaires devrait également provenir de Pfizer et BioNTech, qui effectuent régulièrement d’importantes livraisons hebdomadaires depuis la mi-mars.

Les livraisons attendues au cours des sept prochains jours feront plus que doubler le nombre de doses que Moderna a envoyées au Canada. L’entreprise n’en avait livré que 6,2 millions à la fin de la semaine dernière, selon l’Agence de la santé publique du Canada.

Le gouvernement fédéral a reçu plus de 22,5 millions de doses du vaccin de Pfizer-BioNTech et près de 2,9 millions de celui d’Oxford-AstraZeneca. Un million de doses de ce dernier vaccin devraient être livrées plus tard ce mois-ci.

Environ 330 000 doses du vaccin à injection unique Johnson & Johnson ont également été livrées, mais Santé Canada a décidé de ne pas les distribuer, craignant qu’elles n’aient été contaminées.

Le gouvernement a également déclaré qu’il n’accepterait plus les doses de Johnson & Johnson jusqu’à une inspection d’une installation de production de Baltimore qui a produit le lot précédent.

Alors que le Canada est sur le point de recevoir des millions de doses de vaccin cette semaine, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé dimanche, à l’issue du sommet du G7 en Grande-Bretagne, que le Canada ferait don de 13 millions de vaccins excédentaires aux pays les plus pauvres qui luttent pour vacciner leurs populations.

M. Trudeau a déclaré que les dons n’auraient pas d’impact sur les efforts de vaccination du Canada.

«Cet engagement mondial en matière de vaccins s’ajoute et est parallèle à notre déploiement de vaccins à domicile», a-t-il déclaré. «Nous recevons des millions de doses dans le pays chaque semaine, et chaque jour, de plus en plus de personnes reçoivent leurs première et deuxième injections.»

Le bureau du premier ministre a ensuite fourni une ventilation montrant que plus de 7 millions de doses données provenaient de la société pharmaceutique Novovax, dont le vaccin n’a pas encore été approuvé pour utilisation au Canada.

Les autres sont des doses d’AstraZeneca et des injections de Johnson & Johnson que le Canada a achetées par l’intermédiaire de COVAX, une initiative internationale de partage de vaccins.

Au total, les dirigeants du G7 ont confirmé leur intention de faire don de plus d’un milliard de doses aux pays à faible revenu l’année prochaine.

Cet engagement est bien en deçà des 11 milliards de doses que l’Organisation mondiale de la santé a déclarées nécessaires pour vacciner au moins 70 % de la population mondiale et mettre véritablement fin à la pandémie de COVID-19.

Le Canada s’est assuré une livraison de plus de 100 millions de doses pour l’année – plus que ce qui est nécessaire pour donner deux doses à tout le monde dans sa population de près de 38 millions.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.