Le Canada envoie un avion en Ouganda pour les opérations de maintien de la paix

VANCOUVER — Le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, a confirmé jeudi qu’un avion de transport Hercules des Forces canadiennes sera envoyé en Ouganda pour participer à des missions de maintien de la paix des Nations unies en Afrique au cours des 12 prochains mois.

L’avion transportera des militaires, du matériel et des fournitures pour la mission de l’ONU en République démocratique du Congo et la mission au Soudan du Sud. L’avion de transport, appuyé par un équipage de 25 militaires canadiens, sera utilisé jusqu’à cinq jours par mois pour appuyer ces deux missions des Nations unies à partir d’Entebbe, en Ouganda.

«Nos contributions aideront à maintenir la capacité des Nations unies à réagir aux crises plus rapidement et plus efficacement», a déclaré le ministre Sajjan à Vancouver, jeudi. «Nous avons travaillé en étroite collaboration avec les Nations unies pour déterminer comment utiliser au mieux nos ressources.»

Cet avion avait été promis par le premier ministre Justin Trudeau à la fin de 2017. C’était là l’un des trois engagements pris par le Canada lorsqu’il a été l’hôte d’un important sommet sur le maintien de la paix, à Vancouver. Une seule de ces promesses avait jusqu’ici été tenue: le déploiement d’une unité d’hélicoptères et de personnel militaire pour participer aux évacuations médicales au Mali.

M. Trudeau avait également promis à l’ONU une «force de réaction rapide» de 200 militaires, mais le Canada n’a toujours pas inscrit cette force dans la base de données des Nations unies — ce qui signifie qu’elle n’a pas été formellement offerte à l’ONU.

Lors de la campagne électorale de 2015, les libéraux avaient promis de renouveler de façon importante l’engagement et le rôle du Canada au chapitre du maintien de la paix, un engagement international qui n’avait pas beaucoup intéressé les conservateurs. Au lendemain de sa victoire, Justin Trudeau avait lancé: «Le Canada est de retour!», mais les libéraux ont depuis été accusés de ne pas respecter leurs engagements.

Le gouvernement soutient le contraire, en évoquant sa décision de prolonger d’un mois la mission canadienne au Mali, à la suite des pressions exercées par l’ONU et certains alliés.

«Il faut du temps»

Le ministre Sajjan a déclaré jeudi que le Canada s’était donné cinq ans pour remplir ses promesses en matière de maintien de la paix. «Il faut du temps pour pouvoir planifier correctement», a-t-il expliqué. «Il est très complexe de soutenir plusieurs missions et de travailler par le biais des systèmes des Nations unies, pour s’assurer que tout est bien fait», et de coordonner les activités avec les autres pays.

Dans un communiqué, la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, soutient que le déploiement d’un avion de transport en Afrique «est un excellent exemple des engagements conjoints que le Canada continuera d’appuyer afin de combler les lacunes critiques dans les efforts de maintien de la paix des Nations unies».

Le Conseil de sécurité de l’ONU a prolongé jusqu’au 20 décembre le mandat de la Mission de l’ONU pour la stabilisation en République démocratique du Congo, forte de plus de 18 000 personnes — la plus importante et la plus chère des Nations unies, dotée d’un budget de plus de 1,1 milliard $ US. Plus tôt cette année, le président Félix Tshisekedi a succédé à Joseph Kabila, qui a dirigé pendant 18 ans ce vaste pays d’Afrique centrale aux prises avec de nombreux groupes rebelles.

Un organisme américain de surveillance des conflits armés a soutenu le mois dernier qu’il y avait eu près de 790 «manifestations de violence politique» dans plus de 420 localités de la RDC depuis l’arrivée du président Tshisekedi le 24 janvier. Ces violences auraient fait près de 1900 morts, dont plus de 760 étaient des civils.

La mission de maintien de la paix dans une région contestée du Soudan et du Soudan du Sud est en place depuis 2011. Le Soudan et le Soudan du Sud revendiquent la souveraineté sur la région d’Abyei, riche en pétrole.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie