Le Canada et l’Australie collaborent pour réglementer les «géants du web»

OTTAWA — Le Canada et l’Australie unissent leurs efforts pour s’assurer que les revenus des «géants du Web» soient partagés plus équitablement avec les créateurs de contenu et les médias d’information.

Dans un communiqué, le cabinet du premier ministre indique que M. Trudeau et son homologue australien, Scott Morrison, ont souligné lundi «la coopération grandissante entre le Canada et l’Australie en ce qui concerne la règlementation des plateformes en ligne». 

Lors de cet entretien téléphonique, les deux hommes ont convenu «de continuer de coordonner leur travail visant à contrer les préjudices en ligne et à s’assurer que les revenus des géants du Web sont partagés plus équitablement avec les créateurs et les médias», indique le cabinet. 

L’alliance croissante entre les deux pays dans le but d’obliger les «géants du web» à payer pour les informations diffusées sur leurs plateformes intervient alors que Facebook renonce à son interdiction en Australie de visionner et de partager des informations.

Facebook a annoncé mardi qu’elle lèverait l’interdiction, affirmant qu’elle avait conclu un accord avec le gouvernement australien sur un projet de loi qui obligerait les géants du numérique à payer pour le contenu d’informations.

L’entreprise avait causé la surprise, la semaine dernière, avec sa décision soudaine de bloquer les informations sur sa plateforme dans toute l’Australie, après que la Chambre des représentants a adopté son projet de loi.

Le communiqué du cabinet de M. Trudeau ajoute que les deux premiers ministres ont abordé lundi une gamme de sujets, dont le coup d’État au Myanmar, la pandémie de COVID-19 et l’approvisionnement mondial en vaccins, notamment pour «aider les pays vulnérables».

—-

Avec l’Associated Press.

Laisser un commentaire