Le Canada et l’ONU en désaccord sur un avion militaire destiné à l’Afrique

OTTAWA — Les Nations unies rejettent les restrictions que le Canada veut imposer à l’utilisation d’un avion de transport militaire qu’il a promis de déployer en Afrique.

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé en novembre 2017 que le Canada enverrait un Hercules C-130 en Ouganda dans le cadre d’une aide plus large accordée aux Nations unies.

Un responsable de l’ONU a toutefois indiqué, sous le couvert de l’anonymat, que le Canada avait récemment imposé plusieurs conditions concernant l’utilisation de l’avion, notamment en exigeant qu’il ne soit utilisé que le jour.

L’ONU affirme que ces restrictions sont trop larges et qu’elles l’empêcheront de répondre à ses besoins.

Un porte-parole du ministre de la Défense Harjit Sajjan a indiqué que le Canada et l’ONU continuaient de discuter de la manière dont le gouvernement peut respecter sa promesse de fournir cet avion.

Les plus populaires