Le Canada s’engagera à verser jusqu’à 200 M$ de plus à l’Irak

OTTAWA – Le Canada devrait s’engager à verser jusqu’à 200 millions $ additionnels à l’Irak lors de la conférence des donateurs de mercredi, à Washington.

Des sources ont informé La Presse canadienne que le Canada injectera «jusqu’à» 200 millions $ par le biais de la Banque mondiale pour aider le gouvernement irakien à entreprendre des réformes économiques.

Cet engagement s’ajouterait aux 1,6 milliard $ sur trois ans promis par le gouvernement Trudeau en février, alors qu’il a établi les nouvelles orientations de sa mission contre le groupe armé État islamique.

L’événement de mercredi est organisé conjointement par le Canada, les États-Unis, l’Allemagne et le Japon. Il s’agit d’une collecte de fonds pour améliorer la stabilité du gouvernement de l’Irak, fournir de l’aide humanitaire et lutter contre le groupe armé État islamique.

Le département d’État américain signale que le manque de fonds est préoccupant: le plan des Nations unies en matière d’intervention humanitaire en Irak ne serait financé qu’à 36 pour cent.

Mercredi, le Canada devrait également préciser à quoi serviront 158 millions des 1,6 milliard $ alloués en février.