Le Canadien Pacifique fait l’acquisition d’une importante entreprise américaine

Le Canadien Pacifique a conclu une entente pour acquérir un important concurrent américain, la Kansas City Southern, dans le but éventuel de créer un réseau reliant le Canada, les États-Unis et le Mexique.

Les deux sociétés ont annoncé dimanche que l’entreprise canadienne ferait l’acquisition de Kansas City Southern contre environ 25 milliards US $ (31 milliards $ CAN).

En vertu de cette entente, l’action de l’entreprise américaine sera évaluée à 275 $, ce qui représente une prime de 23 pour cent par rapport aux cours de clôture, vendredi.

Les actionnaires de Kansas City Southern recevront 0,489 action du Canadien Pacifique et 90 $ US en espèces pour chaque action ordinaire.

La transaction devra être approuvée par les autorités américaines. Cet examen devrait être complété d’ici le milieu de 2022.

Selon les deux entreprises, elle pourrait permettre la création du premier réseau ferroviaire reliant les trois pays d’Amérique du Nord.

Selon le président et chef de la direction du Canadien Pacifique, Keith Creel, cette transaction sera un facteur de changement pour l’Amérique du Nord tout en ayant des retombées positives importantes pour les employés, les clients, les collectivités et les actionnaires des deux sociétés.

Elle permettra aussi d’intégrer les chaînes d’approvisionnement du continent, une priorité qui s’impose depuis la signature de l’accord de libre-échange entre les trois pays.

Selon un communiqué de presse, la nouvelle société issue de la fusion exploitera plus de 32 100 kilomètres de voies ferrées et générera des revenus totaux d’environ 8,7 milliards $US sur la base des données de 2020.

Les deux réseaux se rejoindront à Kansas City. La nouvelle entité aura des activités dans tout le Canada, le Midwest américain, le nord-est et centre-sud des États-Unis et au Mexique.

Entreprise dans cet article:  (TSX: CP, NYSE: CP, NYSE: KSU)

Laisser un commentaire