Le chalutier en perdition est revenu sauf au Groenland

IQALUIT, Nunavut – L’équipage d’un navire de pêche qui prenait l’eau après avoir frappé de la glace au large du Nunavut est revenu sain et sauf au Groenland après avoir été escorté jusqu’au port.

Le Saputi, un chalutier-usine de 76 mètres, a heurté de la glace vers 22 h, dimanche. Aucun des 30 membres de l’équipage n’a été blessé.

Un appareil militaire canadien basé en Nouvelle-Écosse a été dépêché pour venir en aide au navire en perdition. Il a lancé en mer quatre pompes pour aider l’équipage à retirer l’eau qui s’engouffrait dans le navire à partir d’un trou dans la coque.

La commandante Rhoda Stevens a indiqué que le Saputi avait ensuite été secouru par un navire danois qui l’avait escorté jusqu’à Nuuk, au Groenland. Les deux bateaux ont accosté au port vers 22 h (heure de l’Atlantique), mardi soir.

Mme Stevens, qui dirige le Centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage (CCOS) d’Halifax, a louangé l’équipage de l’Hercule, qui a réussi à larguer les pompes au chalutier.