Le chef adjoint de la police d’Ottawa Uday Jaswal est suspendu avec rémunération

OTTAWA — Le chef adjoint du Service de police d’Ottawa, Uday Jaswal, est suspendu avec rémunération de ses fonctions en raison d’allégations de harcèlement sexuel et de sollicitation ou d’avances sexuelles impliquant une personne subalterne. 

Cette décision a été annoncée par la Commission des services policiers (CSP) d’Ottawa qui affirme, dans un document de trois pages, qu’elle a dûment examiné la gravité des accusations et tous les autres facteurs pertinents. La Commission rappelle que la Loi sur les services policiers prévoit que lorsqu’un chef adjoint est soupçonné d’inconduite au sens de l’article 80, elle peut le suspendre avec rémunération.

En août dernier, une plainte a été déposée contre Uday Jaswal au Tribunal des droits de la personne de l’Ontario. La Commission des services policiers l’a étudiée l’automne dernier.

La semaine dernière, la Commission civile des services policiers de l’Ontario a indiqué qu’elle avait publié un avis d’audience alléguant trois chefs d’accusation d’inconduite en vertu de la Loi sur les services policiers contre le chef adjoint Jaswal.

La suspension du chef adjoint du Service de police d’Ottawa sera appliquée jusqu’au moment où la Commission civile des services policiers de l’Ontario rendra sa décision. 

Les plus populaires