Le chef conservateur lance une bombe lors du débat au Nouveau-Brunswick

RIVERVIEW, N.-B. — Le chef du Parti progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick a lancé une bombe lors du premier débat télévisé des chefs de la campagne électorale provinciale, affirmant que le premier ministre libéral, Brian Gallant, avait offert de l’embaucher comme ministre des Finances après les élections de 2014.

Pendant une bonne partie du débat, M. Gallant et le chef progressiste-conservateur Blaine Higgs ont attaqué leurs bilans respectifs, ignorant largement les trois autres chefs sur la scène. M. Higgs a ensuite tiré un morceau de papier de sa poche.

«Brian Gallant revient souvent sur mon temps passé comme ministre des Finances», a dit M. Higgs. «Je trouve très ironique que Brian Gallant m’ait offert un poste de ministre des Finances ou de ministre adjoint, et j’ai une déclaration sous serment qui le confirme.»

M. Gallant a ri, mais le chef progressiste-conservateur a persisté, affirmant qu’il avait choisi de ne pas occuper ce poste parce qu’il estimait que le gouvernement libéral était «irresponsable».

Le jeune premier ministre libéral a rapidement nié toute offre d’emploi de cette nature.

«Blaine Higgs n’a pas été invité à être le ministre des Finances de notre gouvernement», a déclaré M. Gallant. «Nous ne sommes nullement intéressés à ce que vous soyez le ministre des Finances de ce gouvernement.»

«Vous le déclareriez sous serment?», a lancé M. Higgs.

«Je le dirais sous serment, absolument», a dit M. Gallant.

La déclaration sous serment, dévoilée plus tard par le chef progressiste-conservateur, affirme que M. Gallant a fait cette offre dans une série de messages texte échangés après les élections d’octobre 2014.

M. Gallant a publié un communiqué plus tard en soirée, disant qu’il s’était effectivement entretenu avec M. Higgs après les élections de 2014 pour discuter des finances de la province, mais a nié qu’il y ait eu une quelconque offre d’emploi.

«En discutant avec Blaine Higgs, il est devenu évident qu’il était effectivement l’architecte des coupes en éducation, dans les soins de santé et dans les infrastructures de son gouvernement, et en fait, il aurait coupé encore plus. Par conséquent, nous ne nous sommes pas revus. À aucun moment je n’ai souhaité que Blaine Higgs soit ministre des Finances, à aucun moment je lui ai offert le ministère, ou autorisé quiconque à lui offrir le ministère des Finances», indique le communiqué.

Ce fut sans nul doute la partie la plus surprenante du débat de 90 minutes en vue des élections du 24 septembre, bien qu’il y ait eu des étincelles lorsque les leaders se sont disputés sur la langue, le changement climatique et l’économie.

Dualité linguistique

Sur le plan linguistique, le chef de l’Alliance des gens du Nouveau-Brunswick, Kris Austin, a déclaré qu’il éliminerait la dualité linguistique dans les systèmes de santé et d’éducation et utiliserait ces économies pour améliorer les services.

La chef du NPD, Jennifer McKenzie, a laissé entendre que la dualité était une richesse et qu’il fallait «unir plutôt que diviser».

M. Gallant a déclaré que la plateforme de son parti consiste à offrir une formation gratuite en langue seconde aux adultes dans la seule province officiellement bilingue du Canada.

M. Higgs a affirmé qu’il était malheureux que la langue soit toujours une source de débat au Nouveau-Brunswick. Il a déclaré que les résultats médiocres en langue seconde dans les écoles étaient le résultat de changements constants dans les programmes à cause de décisions de politiciens.

Taxe sur le carbone

Le chef du Parti vert, David Coon, a soutenu que tant les libéraux que les conservateurs alimentaient les divisions.

Sur la question du changement climatique, la taxe fédérale sur le carbone a été au coeur des discours, M. Higgs disant que les conservateurs s’y opposeraient en utilisant les tribunaux. Il a affirmé qu’il devait y avoir des réglementations plus strictes pour les plus grands émetteurs.

«De nouvelles taxes ne régleront pas le problème», a dit M. Higgs.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie