Le chocolatier syrien Tareq Hadhad devient citoyen canadien

ANTIGONISH, N.-É. — Quatre ans après son arrivée au Canada en tant que réfugié syrien, un chocolatier bien connu de la Nouvelle-Écosse est devenu citoyen canadien mercredi.

Tareq Hadhad, fondateur et directeur de l’entreprise Peace by Chocolate à Antigonish, a participé à une cérémonie de citoyenneté au Musée canadien de l’immigration du Quai 21, à Halifax.

«C’est incroyable», a-t-il déclaré après la cérémonie. «Je me sens canadien. Je me sens libre. (…) Je suis tellement fier de faire partie de cette grande famille de 37 millions de Canadiens d’un océan à l’autre.»

La famille de M. Hadhad a confectionné du chocolat en Syrie pendant plus de 20 ans, mais ses installations ont été détruites par un bombardement qui l’a forcée à fuir le pays.

Peace by Chocolate a ouvert ses portes en 2016 et expédie maintenant ses confiseries dans le monde entier. L’entreprise emploie des résidants d’Antigonish et de nouveaux arrivants au Canada.

M. Hadhad a déclaré que les Canadiens étaient respectés partout dans le monde pour «des valeurs qui représentent la paix, l’amour, la gentillesse, l’inclusion, l’accueil, la convivialité, la justice sociale».

«Je ne pourrais être plus honoré», a-t-il dit.

Le ministre fédéral de l’Immigration, Marco Mendicino, a déclaré lors de la cérémonie que M. Hadhad et les membres de sa famille vivaient dans un camp de réfugiés au Liban avant d’arriver au Canada en 2015 et 2016.

«Ils vivaient de l’incertitude quant à leur sécurité et leur avenir, mais ils sont arrivés ici au Canada», a affirmé M. Mendicino. «Et non seulement ils sont en sécurité, mais ils prospèrent.»

M. Hadhad a réussi son test de citoyenneté le mois dernier et dit qu’il a obtenu un score parfait de 100 %.

Les autres membres de sa famille devraient recevoir la citoyenneté canadienne plus tard cette année.

Les plus populaires