Les premiers jurés ont été sélectionnés pour le second procès de Dennis Oland

SAINT-JEAN, N.-B. — Les premiers jurés ont été choisis, lundi, pour le second procès de Dennis Oland, qui est accusé du meurtre non prémédité de son père multimillionnaire.

Le processus de sélection a repris, lundi, au palais de justice de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick. Plus de 1000 personnes s’étaient présentées à la sélection initiale il y a deux semaines et avaient été séparées en deux groupes.

Le choix des jurés devrait durer deux semaines.

Dennis Oland, un ancien conseiller en investissement, fait partie de la célèbre famille néo-brunswickoise propriétaire de Moosehead, la plus ancienne brasserie indépendante du Canada.

Il avait été accusé du meurtre de son père en 2013, deux ans après la découverte du corps brutalisé de Richard Oland dans son bureau. L’accusé doit subir un nouveau procès après qu’un premier verdict prononcé en 2015 eut été renversé en appel l’année suivante.

Dennis Oland, âgé de 50 ans, a plaidé non coupable lors du début des procédures il y a deux semaines.

La sélection des jurés s’est déroulée dans deux salles d’audience, lundi. Dans l’une, on retrouvait les deux groupes de potentiels jurés et, dans l’autre, Dennis Oland, le juge de la Cour du Banc de la Reine Terrence Morrison, les avocats de la défense, les procureurs de la Couronne ainsi que le public.

Connie Oland, la mère de Dennis et la veuve de Richard, ainsi que la femme de l’accusé, Lisa, étaient assises derrière ce dernier et ses avocats. Dennis Oland utilisait des écouteurs pour entendre les potentiels jurés poser des questions, qui ne peuvent être révélées puisqu’elles font l’objet d’une ordonnance de non-publication.

Au terme de cet exercice, 14 jurés et deux remplaçants seront sélectionnés pour le procès, qui devrait durer au moins 65 jours, a indiqué le juge Morrison.

Les plus populaires