Le Collège des médecins du Québec recommande à nouveau de porter le masque

MONTRÉAL — En raison d’une montée des cas de virus respiratoires chez les enfants et du débordement des urgences pédiatriques, le Collège des médecins du Québec (CMQ) recommande à nouveau à la population de porter le masque dans les lieux publics.

Sur Twitter, le CMQ a qualifié l’augmentation des cas de virus respiratoires chez les enfants d’inquiétante. Il indique que le port du masque a pour but de se protéger et de protéger les autres.

La santé publique fédérale soulignait jeudi que les gens devaient redoubler de prudence alors que les virus respiratoires connaissent un début de saison marquée au pays, que l’immunité face à la COVID-19 est en baisse et que les contacts sociaux augmentent avec l’assouplissement des mesures sanitaires.

«L’approche de la période des Fêtes devrait de plus nous inviter à un comportement prudent et responsable face à cette triple menace, afin d’éviter une vague de cas qui compromettrait les retrouvailles», écrit le CMQ sur sa page Twitter.

Par rapport à la grippe, l’administrateur en chef adjoint de l’Agence de la santé publique du Canada, Dr Howard Njoo, indiquait jeudi que le seuil saisonnier de 5 % de positivité aux tests de laboratoire avait déjà été franchi. Selon lui, les virus respiratoires saisonniers pourraient circuler simultanément au cours des prochaines semaines.

L’Ontario fait face à une vague sans précédent d’enfants très malades et les hôpitaux pédiatriques sont débordés. Dimanche, le premier ministre Doug Ford a encouragé la population à porter le masque, sans toutefois le rendre obligatoire.

Le médecin hygiéniste en chef de la province, le Dr Kieran Moore, devrait faire une annonce lundi où il recommandera au public de recommencer à se masquer.

Deux sources gouvernementales ont déclaré à La Presse Canadienne que le médecin hygiéniste en chef de la province, Dr Moore, fera un appel à porter le masque, mais n’annoncera pas d’obligation. Il encourage aussi les Ontariens à se faire vacciner contre la grippe et à recevoir leurs doses de rappel contre la COVID-19.

Vendredi, les autorités sanitaires québécoises ont fait état d’une diminution importante des hospitalisations liées à la COVID-19. Le bilan des décès a toutefois continué de s’alourdir, avec 14 nouvelles victimes.

Québec signalait 739 nouveaux cas, auxquels s’ajoutent au moins 133 infections détectées par des tests rapides. Selon les données publiques les plus récentes du ministère de la Santé, le taux de positivité est de 8,3 %.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.