Le conseiller à la sécurité nationale du premier ministre prend sa retraite

OTTAWA – Le conseiller à la sécurité nationale du premier ministre canadien, qui a déjà dirigé les services canadiens d’espionnage, prend sa retraite après une carrière de 39 ans dans la haute fonction publique.

Richard «Dick» Fadden sera remplacé par son subalterne immédiat, David McGovern, jusqu’à ce que l’on nomme son remplaçant permanent, a indiqué le cabinet du premier ministre, jeudi.

Quinze ans avant d’être nommé au poste de conseiller à la sécurité nationale du premier ministre, M. Fadden avait été, de 2000 à 2002, coordonnateur de la sécurité et du renseignement au Bureau du Conseil privé, le «ministère du premier ministre» — Jean Chrétien, à l’époque. Il occupait donc ce poste stratégique lors des attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis.

Tout de suite après, en 2002, il est devenu président de l’Agence canadienne d’inspection des aliments; c’est lui qui a géré la «crise de la vache folle», si difficile pour les producteurs de boeuf.

Il a été ensuite directeur du Service canadien du renseignement de sécurité pendant quatre ans, à compter de 2009.

Le premier ministre Justin Trudeau a salué la «carrière exceptionnelle» de ce haut fonctionnaire, qui aura aussi été sous-ministre de cinq ministères différents, notamment aux Ressources naturelles ou à Citoyenneté et Immigration.

C’est le premier ministre Stephen Harper qui l’avait nommé au poste de conseiller à la sécurité nationale en janvier 2015; M. Fadden était alors sous-ministre de la Défense nationale.