Le déficit de l’Alberta a été plus important que prévu en 2015

EDMONTON – La dégringolade des prix du pétrole et la faible croissance économique ont fait grimper le déficit budgétaire de l’Alberta, qui a atteint l’an dernier 6,4 milliards $ — soit 324 millions $ de plus que prévu.

Dans sa mise à jour de la situation financière et économique, présentée mercredi, le gouvernement albertain indique que ses revenus pour l’année financière terminée le 31 mars ont été plus faibles qu’escompté, en partie à cause d’une baisse des recettes de l’exploitation des ressources, mais aussi des recettes fiscales des entreprises et des particuliers.

Selon le gouvernement, l’économie de l’Alberta a reculé de 3,7 pour cent en 2015.

Les dépenses ont par ailleurs augmenté en santé et en éducation — des secteurs que le gouvernement néo-démocrate a voulu protéger de la morosité économique ambiante.

Le ministre des Finances, Joe Ceci, a expliqué qu’en ces temps difficiles, son gouvernement avait choisi de maintenir les services publics clés plutôt que de réduire le personnel et les dépenses de programmes.

Le gouvernement de Rachel Notley souhaite attendre sa prochaine mise à jour budgétaire, en août, avant d’estimer l’impact qu’auront les incendies de Fort McMurray sur les finances publiques de la province.