Le député Denis Tardif est exclu du caucus de la CAQ après une soirée festive

QUÉBEC — Le député de Rivière-du-Loup—Témiscouata, Denis Tardif, est exclu temporairement du caucus de la Coalition avenir Québec (CAQ) pour avoir enfreint les règles sanitaires. 

La décision est tombée après qu’une vidéo de TVA Nouvelles l’eut montré en train de festoyer mercredi soir dans une brasserie de sa région, sans respecter la distanciation de deux mètres. 

Visiblement éméché, M. Tardif est vu en train de multiplier les accolades avec trois personnes. Il effectuait une dernière sortie avant la fermeture des bars et restaurants dans sa région, qui bascule en zone rouge.

«Nous prenons la situation très au sérieux, a déclaré jeudi le whip en chef du gouvernement, Éric Lefebvre. Notre réseau de la santé est extrêmement sous pression et des vies sont en jeu. 

«À un moment particulièrement critique de cette deuxième vague, (…) nous sommes d’avis que nos élus doivent être les premiers à se comporter selon les règles établies», a-t-il ajouté.

M. Tardif reconnaît avoir eu une attitude non exemplaire.

«Hier soir, j’ai commis une erreur, a-t-il écrit. Je le regrette sincèrement et c’est pour cette raison que j’ai pris la décision de me retirer du caucus de la CAQ. 

«J’aurais dû montrer l’exemple, limiter mes contacts et respecter les règles de distanciation connues. (…) J’invite d’ailleurs toute la population à continuer à suivre les règles.»

Exclu du caucus, Denis Tardif perd aussi ses responsabilités de président de séance, avec l’indemnité additionnelle que cela comprend.

Le bureau du premier ministre François Legault parle d’une «grande erreur de jugement».

«Les images véhiculées dans les médias sont inacceptables, a affirmé l’attaché de presse du premier ministre, Ewan Sauves. Il s’agit d’une grande erreur de jugement.

«Nous demandons depuis des mois des efforts considérables aux Québécois pour lutter contre le virus et on doit tous suivre les consignes», a-t-il rappelé. 

Cet incident survient alors que la province a franchi, jeudi, la barre des 1000 hospitalisations causées par la COVID-19. Le Québec compte 1855 nouveaux cas de coronavirus et 22 décès supplémentaires.

Laisser un commentaire

Bravo M Legault. Ben oui on prend la situation au sérieux. Tu peux pas dire ça et seulement t’attendre que le député se retire temporairement! Non non, une amende salée ou trouve toé un autre job à brasserie!! Faite une example de lui. Comment voulez vous que votre peuple est confiance en vous, deux temps et toujours trois mouvements!!!

Répondre