L’ex-député péquiste de Gaspé, Gaétan Lelièvre, choisit de rester indépendant

QUÉBEC — Le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, refuse l’invitation lancée par le chef péquiste Jean-François Lisée de joindre à nouveau les rangs du Parti québécois (PQ).

Il a annoncé vendredi qu’il allait demeurer indépendant.

Ex-député péquiste qui a fait du développement régional une véritable mission au cours des dernières décennies, M. Lelièvre n’a pas apprécié que son ancien chef lui ouvre la porte du caucus péquiste sans lui offrir d’être porte-parole dans les dossiers de développement régional.

«C’est un des éléments qui ont pesé fort dans la balance», a-t-il confié en entrevue téléphonique vendredi.

Il a donc décliné l’invitation de revenir dans le caucus péquiste jusqu’à la fin de son mandat en octobre 2018.

En entrevue, il a expliqué qu’il préférait demeurer indépendant, tout en conservant sa carte de membre du PQ et sans exclure la possibilité de se présenter à nouveau en 2018 et de porter les couleurs du PQ. Il dit rester en bons termes avec son ancienne famille politique.

M. Lelièvre, âgé de 55 ans, a une santé fragile, ayant subi dans le passé des malaises cardiaques, ce qui entrera en ligne de compte au moment de décider s’il tente de poursuivre ou non sa carrière politique après 2018.

Chose certaine, il sera candidat en octobre 2018 uniquement s’il observe une «amélioration significative» de sa santé, assure-t-il.

Élu pour la première fois dans Gaspé en 2012, M. Lelièvre a été ministre délégué aux Régions dans le gouvernement Marois.

En mai, on avait appris qu’il avait reçu, avant de se lancer en politique, des faveurs de la firme Roche, au moment où il était directeur général de la Ville de Gaspé, en 2008 et 2009. M. Lisée l’avait aussitôt exclu du caucus péquiste.

Au cours de l’été dernier, sa santé «en a pris quelques coups» de cet épisode fort difficile à encaisser sur le plan personnel, selon lui.

Il a même songé à démissionner, ce que recommandaient ses médecins, avant de se raviser et de décider de terminer au moins le présent mandat. 

En septembre, M. Lisée avait cependant ouvert la porte à son retour au bercail.

Vendredi, M. Lisée a pris acte de la décision de son ancien député.

«Je respecte la décision qu’il a prise pour lui-même, sa santé et sa famille. Au nom de l’ensemble des députés de notre caucus, je tiens à réitérer ma volonté de collaborer avec Gaétan pour Gaspé, pour la Gaspésie et pour le développement des régions du Québec», a-t-il indiqué dans un communiqué.

Les plus populaires