Le député Louis-Charles Thouin réintègre le caucus de la CAQ

QUÉBEC — Le député Louis-Charles Thouin, qui était visé par des allégations de conflit d’intérêts, réintégrera le caucus  de la Coalition avenir Québec (CAQ).

L’Unité permanente anticorruption (UPAC) avait ouvert une enquête formelle sur le député de Rousseau du temps où il était maire de Saint-Calixte, avaient rapporté les médias de Québecor, et en mars dernier, le député s’était retiré temporairement du caucus de la CAQ, le temps que la lumière soit faite sur certaines allégations le concernant.

Dans un communiqué publié mardi soir,  le cabinet du whip en chef du gouvernement a indiqué que «l’UPAC a confirmé que l’enquête sur ces allégations est close et que Louis-Charles Thouin n’a commis aucune faute».

«Ces derniers mois, j’ai collaboré pleinement avec toutes les instances afin de défendre ma réputation. Je suis très heureux aujourd’hui de retrouver mes collègues et de pouvoir représenter les citoyennes et les citoyens de Rousseau au sein du gouvernement de la CAQ», a déclaré Louis-Charles Thouin, dans le communiqué.

Il faisait également l’objet d’une enquête de la commissaire à l’éthique et à la déontologie pour son rôle dans la modification du schéma d’aménagement de la MRC de Montcalm, dont il a été préfet.

Dans un rapport déposé en avril dernier, la commissaire Ariane Mignolet avait jugé qu’il n’avait pas commis de manquement au code d’éthique des élus de l’Assemblée nationale.

Cependant, elle avait fait remarquer que M. Thouin avait manqué de prudence et de clairvoyance.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.