Le développement du vaccin progresse bien

MONTRÉAL — Le développement d’un vaccin contre le coronavirus progresse bien, ont indiqué deux sources différentes au cours des derniers jours.

Au Royaume-Uni, la professeure Sarah Gilbert, qui fait partie de l’équipe de l’Université d’Oxford dont le candidat vaccin serait l’un des plus avancés du monde, a affirmé à un comité parlementaire que ce vaccin a généré la bonne réponse immunitaire chez les volontaires qui l’ont reçu.

Mme Gilbert a refusé de dire quand le vaccin pourrait être offert à la population, mais 8000 personnes participent maintenant à l’étude clinique de phase 3 qui doit en mesurer encore plus précisément l’efficacité.

Aux États-Unis, l’équipe formée par la Maison-Blanche pour développer un vaccin avant la fin de l’année a assuré à un comité sénatorial qu’elle est en voie d’atteindre cet objectif.

L’étude clinique de phase 3 du vaccin développé par la firme Moderna doit débuter au cours des prochains jours et impliquera quelque 30 000 personnes.

Le directeur des National Institutes of Health, le docteur Francis S. Collins, s’est dit «optimiste» de pouvoir compter sur un vaccin d’ici la fin de 2020. Environ 300 millions de doses seraient ensuite disponibles au début de 2021.

Laisser un commentaire
Les plus populaires