Le dîner d’État pour Justin Trudeau à la Maison-Blanche reflète le printemps

WASHINGTON – Le meilleur des denrées alimentaires du printemps américain, avec une touche de whisky canadien, sera à l’honneur au menu du dîner d’État de jeudi soir pour marquer la première visite du premier ministre Justin Trudeau à la Maison-Blanche.

La première entrée sera composée de «casseroles» de flétan de l’Alaska avec des cèpes, des filaments de délicates asperges, des chanterelles, des oignons miniatures et du beurre aux fines herbes. Celles-ci proviendront du jardin de la première dame Michelle Obama à la Maison-Blanche.

Le menu indique que le repas présentera des ingrédients du nord-ouest du Pacifique à la côte atlantique.

Il se veut un hommage au printemps qui approche et mettra en valeur des éléments de la saison et le meilleur des fermes et des océans de l’Amérique, ont déclaré le chef exécutif de la Maison-Blanche Cris Comerford et la pâtissière exécutive Susie Morrison.

La seconde entrée, une salade, mettra en valeur un fromage de la Virginie.

Le plat principal consistera en un agneau du Colorado à croûte d’herbes, des pommes de terre dauphinoises Yukon Gold et des légumes de printemps sautés.

«Comme touche finale, ce plat sera arrosé d’un filet de whisky canadien Yukon Jack», est-il écrit dans le menu.

Le thème printanier se poursuivra au dessert alors que les chefs planifient servir un gâteau érable et pacanes, une gaufrette de graines de cacao et de la crème glacée avec un tourbillon de caramel écossais. Les pacanes sont du Texas et le sirop d’érable, de la Nouvelle-Angleterre.

Il y aura aussi une sculpture de sucre faite à la main appelée «Vue du haut de la montagne». Le menu précise qu’elle «est inspirée par la splendeur des Rocheuses, qui s’étendent du Nouveau-Mexique jusqu’au Canada».

La visite de Justin Trudeau marque la 11e visite d’État ou visite officielle de la présidence de Barack Obama mais il s’agit de la première d’un Canadien en 19 ans.

Le repas sera servi dans la salle Est de la Maison-Blanche et sera suivi par une performance de la chanteuse et écrivaine Sara Bareilles, qui a été cinq fois en nomination pour un prix Grammy.

Le thème floral a été réalisé par le concepteur floral en chef de la Maison-Blanche, et reflète aussi le printemps.