Le documentaire québécois «Je vous salue salope» est présenté à Toronto

MONTRÉAL — Un documentaire sur la cyberviolence présenté à partir de vendredi à Toronto suit quatre femmes qui racontent qu’elles ont été attaquées, dénigrées et menacées parce qu’elles ont choisi de dire ce qu’elles pensent.

«Je vous salue salope: la misogynie au temps du numérique», ou «Backlash: Misogyny in the Digital Age» en anglais, explore la violence et la haine en ligne auxquelles sont confrontées les femmes et les filles à travers le monde.

La version originale du film en français, réalisé par Léa Clermont-Dion et Guylaine Maroist, a été présentée en première à l’automne au Québec. Il a été acclamé par la critique et a battu des records au box-office pour un film documentaire.

Mme Maroist dit que l’objectif du documentaire, produit par La Ruelle Films, est de sensibiliser à la misogynie en ligne et de donner une voix aux victimes, qui, selon elle, ont peu de recours vers lesquels se tourner.

Elle ajoute que l’idée du film est venue après que Mme Clermont-Dion a subi des menaces en ligne en 2015.

En décembre, Mmes Maroist et Clermont-Dion ont présenté une pétition en ligne avec environ 30 000 signatures à l’Assemblée nationale, demandant au gouvernement de prendre des mesures spécifiques pour lutter contre la cyberviolence, notamment en exigeant que les policiers suivent un programme de formation obligatoire sur le harcèlement en ligne.

Elles veulent également que le gouvernement du Québec fasse pression sur Ottawa pour que soit adoptée une loi obligeant les entreprises de médias sociaux à sévir contre les discours haineux sur leurs plateformes ou à risquer de lourdes sanctions financières.

Le film sera projeté en version originale sous-titrée en anglais au Hot Docs Cinema à Toronto, puis des projections dans d’autres villes sont à venir.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.