Le dossier de l’homme accusé d’avoir agressé le père Claude Grou est reporté

MONTRÉAL — L’homme accusé d’avoir poignardé le père Claude Grou lors d’une messe à l’oratoire Saint-Joseph a brièvement comparu jeudi au palais de justice de Montréal, mais la cause a été remise à une date ultérieure.

Vlad Cristian Eremia fait face à des accusations de tentative de meurtre et d’agression armée à la suite de l’attaque du 22 mars contre le père Grou.

Le recteur de l’oratoire Saint-Joseph a été légèrement blessé lors de l’attaque au couteau, survenue au cours d’une messe matinale diffusée sur internet. Le prêtre âgé de 77 ans est depuis retourné au travail.

Vlad Cristian Eremia, 26 ans, demeure en détention et a été soumis à une évaluation par des experts d’un hôpital psychiatrique de la région de Montréal, mais le rapport n’a pas été rendu public.

La procureure Anne-Andrée Charette a demandé que l’affaire soit remise au 8 mai, date à laquelle les questions administratives seront discutées avec le juge et en l’absence de l’accusé. Il reviendra au tribunal à une date ultérieure.

La police n’a pas suggéré de motif pour l’attaque, mais a déclaré qu’il n’y avait aucune preuve suggérant que le suspect était lié à une organisation.

Les plus populaires