Le fédéral investit 9,4 millions $ dans des projets d’énergie marémotrice

PARRSBORO, N.-É. — Le gouvernement fédéral a annoncé mercredi un investissement de 9,4 millions $ dans quatre projets d’énergie marémotrice dans la région de l’Atlantique.

La ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, Bernadette Jordan, en a fait l’annonce en marge d’une visite dans les installations du Fundy Ocean Research Centre for Energy à Parrsboro, en Nouvelle-Écosse.

L’investissement fédéral dans ces projets permettra d’implanter «des technologies énergétiques propres», indique le gouvernement. L’énergie marémotrice est générée par les marées et les courants océaniques et peut servir de solution de rechange aux combustibles fossiles pour produire de l’électricité.

Nova Innovation recevra 4 millions $ pour construire un parc d’hydroliennes alimentées par l’énergie marémotrice sous-marine à Petit Passage, dans la baie de Fundy.

Une somme de 1,58 million $ a été accordée à l’Université du Manitoba, en partenariat avec Sustainable Oceans Applied Research en Nouvelle-Écosse, pour soutenir la recherche sur l’énergie hydrocinétique ou marémotrice en eau vive.

L’Offshore Energy Research Association de la Nouvelle-Écosse bénéficiera d’un investissement de 2 millions $ pour mener des recherches sur les effets environnementaux de l’énergie marémotrice.

Le Fundy Ocean Research Centre for Energy recevra quant à lui 2 millions $ pour élaborer un plan d’évaluation du risque que représentent les installations marémotrices pour les poissons, en collaboration avec plusieurs partenaires en Nouvelle-Écosse.

Laisser un commentaire
Les plus populaires