Le fédéral nettoiera une mine de zinc abandonnée depuis 20 ans au Yukon

WHITEHORSE — Le gouvernement fédéral a choisi de nettoyer lui-même une mine de plomb et de zinc du Yukon, 20 ans après que les anciens propriétaires eurent abandonné l’endroit.

Le directeur des mines abandonnées au gouvernement du Yukon, Stephen Mead, a annoncé que le ministère des Affaires autochtones et du Nord avait pris le contrôle de la mine Faro, mardi. 

L’entreprise Parsons, qui gérait le site, a un contrat pour poursuivre ses activités jusqu’au mois d’avril 2020.

Selon M. Mead, un projet de construction de deux ans d’une valeur de 100 millions $ sera lancé cet été pour mieux gérer l’eau dans le secteur. L’eau contaminée sera collectée et traitée, et elle sera éloignée des sources d’eau propre.

La mine de 25 kilomètres carrés située dans le centre-sud du Yukon a été exploitée pendant près de 30 ans avant que l’entreprise Anvil Range Mining ne déclare faillite et quitte l’endroit en 1998.

Selon le ministère des Affaires autochtones et du Nord, l’entreprise a laissé derrière elle 70 millions de tonnes de résidus et 320 millions de tonnes de déchets rocheux, qui ont le potentiel de propager des métaux lourds et de l’acide dans le sol et l’eau.

À un certain moment, la mine Faro était la plus large mine de plomb et de zinc à ciel ouvert dans le monde. Selon le ministère, les déchets miniers pourraient s’étendre sur l’équivalent de 70 terrains de football, à un mètre de profondeur.

Les gouvernements fédéral et territorial ont travaillé avec les Premières Nations dans le secteur afin de rendre le site plus sécuritaire pour les humains et la faune.

Les travaux pour le nettoyage devraient commencer en 2022.

«L’un des défis qu’on a à la mine Faro, c’est la grandeur et l’envergure. Nous avons un très gros site, une quantité importante de déchets qui ajoutent un niveau de complexité par rapport à ce qu’on voit dans d’autres sites plus petits ou plus restreints», a-t-il expliqué.

Selon des documents datant de 2013, le gouvernement estimait le coût du nettoyage à 590 millions $.