Le français doit être une priorité aux élections fédérales, dit Legault

SAINT-FRANÇOIS-DE-L’ÎLE-D’ORLÉANS, Qc — La protection du français doit être une priorité aux prochaines élections fédérales, selon le premier ministre élu François Legault.

Au lendemain de sa victoire électorale qu’il a qualifiée d’«historique», le chef caquiste a ainsi voulu imposer son thème à Ottawa.

«Il faut que les chefs (des partis fédéraux) qui se présentent aux prochaines élections disent: ‘moi, si je veux l’appui des Québécois, il faut que je sois ouvert à mettre en place des mesures pour arrêter le déclin du français’», a-t-il déclaré à sa première conférence de presse au lendemain des élections, à Saint-François-de-l’Île-d’Orléans.

M. Legault a dit s’être entretenu avec le premier ministre Justin Trudeau à la suite de son élection et il affirme que son homologue fédéral s’est montré ouvert à collaborer pour mieux protéger la langue française.

L’enjeu linguistique s’était invité durant la campagne électorale à la suite de la publication, à la mi-août, de données sur la situation inquiétante du français au Québec.

Au cours de la campagne, le chef caquiste a constamment lié l’avenir du français au Québec à la capacité d’intégration des immigrants. Mardi, il a de nouveau ouvert la porte à des négociations avec les autres partis et à une sorte de forum sur l’intégration, dont la formule reste à déterminer.

M. Legault veut s’assurer d’avoir «l’appui d’une majorité des Québécois qui approuvent ou appuient les efforts pour arrêter le déclin du français». 

Selon les chiffres publiés à la mi-août par Statistique Canada, le pourcentage de Québécois parlant principalement le français à la maison est passé de 79 % à 77,5 % depuis le précédent recensement de 2016.

L’apport de Québécois qui ont uniquement le français comme première langue officielle parlée a diminué de 1,5 point de pourcentage, passant de 83,7 % à 82,2 % de 2016 à 2021.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.