Le fugitif accusé d’avoir poignardé un policier en N.-É. court toujours

BRIDGEWATER, N.-É. — Un fugitif en Nouvelle-Écosse accusé d’avoir poignardé un policier, agressé une femme et blessé un chien policier échappe toujours aux autorités.

Une porte-parole de la GRC, la caporale Jennifer Clarke, a affirmé vendredi qu’il n’y avait aucune trace de Tobias Charles Doucette depuis qu’il a été vu mardi pour la dernière fois à Conquerall Bank, en Nouvelle-Écosse.

Mme Clarke a indiqué que la police continue d’examiner les signalements par des citoyens.

Elle a affirmé que les enquêteurs estiment avoir fait tout leur possible dans la région de Conquerall Bank et qu’ils orienteront ailleurs les ressources de recherche en fonction de la valeur des informations reçues sur les allées et venues potentielles de Tobias Charles Doucette.

La police appelle les gens à continuer de signaler toute observation reliée au fugitif.

Une accusation de tentative de meurtre a été déposée contre l’homme de Cap-Breton qui aurait poignardé un policier au cou avec une arme blanche lorsque la police a répondu à un appel pour violence familiale lundi soir dans un hôtel de Bridgewater.

Tobias Charles Doucette a été brièvement repéré par un chien et un maître de la GRC mardi, mais la police a déclaré qu’il s’était échappé dans les bois à proximité après avoir frappé le chien avec un bâton.

«Nous essayons de vérifier toute (information) qui entre, a affirmé Mme Clarke. C’est ce qui va faire la différence avec cette enquête. M. Doucette pourrait être blessé ou avoir des problèmes, nous ne savons pas —quelqu’un pourrait vouloir l’aider.»

Mme Clarke a dit que les autorités espèrent que le fugitif tendra la main à un membre de sa famille, à un membre de la communauté ou même à la police pour obtenir de l’aide. «Nous voulons résoudre cette situation pacifiquement et rapidement», a-t-elle déclaré.

Le sergent Matthew Bennett, de Bridgewater, qui a été blessé lors de l’incident de lundi, se rétablit après une opération.

La femme décrite comme la conjointe de fait du suspect a été soignée pour des blessures mineures subies lors du même incident.

Le chien policier blessé serait également dans un état stable.

Laisser un commentaire
Les plus populaires