Le gouvernement de l’Ontario reporte au 12 avril la semaine de relâche prévue en mars

TORONTO — Le gouvernement de l’Ontario reporte d’un mois la semaine de relâche prévue à la mi-mars, alors que le nombre de nouveaux cas en Ontario passait jeudi sous la barre du millier.

Le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, a expliqué en après-midi que la décision de reporter au 12 avril la semaine de relâche était basée sur l’avis du médecin hygiéniste en chef de la province et d’autres responsables de la santé publique.

Le plus grand syndicat d’enseignants de la province, l’association représentant les conseils scolaires publics et l’opposition néo-démocrate avaient demandé au gouvernement de maintenir la semaine de relâche.

Les écoles de l’Ontario, à l’exception de celles des trois «zones chaudes» de la région du Grand Toronto, ont repris l’apprentissage en personne après plusieurs semaines d’enseignement en ligne. Les élèves de Toronto et des ses banlieues de Peel et York doivent retourner en classe mardi prochain, le 16 février, si la situation sanitaire le permet toujours.

Par ailleurs, le gouvernement affirme avoir administré toutes les premières doses de vaccins contre la COVID-19 aux résidents de ses foyers de soins de longue durée. Le gouvernement s’était engagé à vacciner d’ici mercredi, le 10 février, tous les résidents de ces foyers qui le souhaitaient. Le premier ministre Doug Ford a rendu hommage au général à la retraite Rick Hillier et à son équipe pour avoir atteint cette cible malgré les pénuries de vaccins au Canada.

Le ministère des Soins de longue durée a précisé que plus de 62 000 résidents avaient reçu la première dose du vaccin et que plus de 34 000 d’entre eux avaient même reçu la deuxième dose. Le gouvernement a indiqué que pour cette deuxième dose, il maintiendra l’intervalle recommandé de 21 à 27 jours pour les résidents qui ont reçu le vaccin Pfizer-BioNTech.

L’Ontario signalait jeudi 945 nouveaux cas de COVID-19, bien que les responsables de la santé publique rappellent que ce bilan est faussé par une migration des données de Toronto vers la base de données provinciale. De ces 945 nouveaux cas, 258 ont été recensés dans la région de Peel, 116 dans la région de York et 112 à Toronto.

L’Ontario signale également 14 décès supplémentaires liés au virus. Plus de 68 800 tests ont été effectués depuis le rapport de mercredi. La province affirme que 14 717 doses de vaccin ont été administrées depuis la dernière mise à jour quotidienne, pour un total maintenant de 426 836 doses. Il y a eu 282 511 cas confirmés du nouveau coronavirus en Ontario depuis le début de la pandémie, dont 263 044 ont été résolus; on déplore 6614 décès.

Par ailleurs, l’Ontario devait publier jeudi ses plus récentes projections sur la pandémie.

Laisser un commentaire