Le gouvernement fédéral affiche un exécent cumulatif de 4,4 milliards $

OTTAWA — Le gouvernement fédéral a affiché vendredi un excédent budgétaire de 4,4 milliards $ pour les quatre premiers mois de l’exercice 2018-2019.

En comparaison, le gouvernement avait affiché un déficit de 100 millions $ pour les mois d’avril à juillet de l’an dernier.

Le ministre des Finances, Bill Morneau, a prévu dans son budget 2018 qu’Ottawa afficherait un déficit de 18,1 milliards $ pour l’exercice en cours.

Dans la Revue financière publiée vendredi, le ministère des Finances explique que l’amélioration de 2018-2019 est attribuable à une hausse de 7,5 pour cent des revenus, soit 7,6 milliards $, par rapport à la même période l’an dernier.

Le rapport a attribué cette croissance à la hausse des revenus fiscaux, des revenus tirés des cotisations d’assurance-emploi et des autres revenus.

Les charges des programmes ont aussi augmenté de 2,3 pour cent, soit 2,2 milliards $, par rapport à l’an dernier — ce qui était attribuable en grande partie à l’augmentation des principaux transferts aux particuliers, des principaux transferts aux autres administrations et des charges de programmes directes.

Les frais de la dette publique ont aussi augmenté de 10,3 pour cent pendant les quatre premiers mois de l’exercice, soit 800 millions $, par rapport à la même période l’an dernier, en raison de plus importants rajustements à la valeur des obligations à rendement réel en fonction de l’indice des prix à la consommation et de la hausse du taux d’intérêt effectif moyen sur l’encours des bons du Trésor du gouvernement.

Pour le mois de juillet, le gouvernement a affiché un excédent de 100 millions $. En juillet 2017, Ottawa avait fait état d’un manque à gagner de 200 millions $.

Les plus populaires