Le gouvernement fédéral discute des mesures COVID-19 relatives aux voyages

OTTAWA — Le cabinet libéral fédéral envisage de renouveler l’obligation de vaccination contre la COVID-19 et les tests aléatoires obligatoires pour les voyageurs.

Les mesures actuelles doivent expirer le 30 septembre.

Un haut responsable du gouvernement qui s’est exprimé sous couvert d’anonymat pour discuter de ces questions non rendues publiques a déclaré qu’aucune décision n’avait été prise.

En vertu des règles qui expirent bientôt, les ressortissants étrangers ne sont généralement pas autorisés à voyager au Canada à moins qu’ils aient reçu au moins deux doses d’un vaccin contre la COVID-19 approuvé, sauf s’ils sont admissibles à une exception.

Présentement, les voyageurs non-vaccinés autorisés à entrer au Canada sont soumis à des tests obligatoires à leur arrivée et à une quarantaine de 14 jours.

Les voyageurs vaccinés peuvent également être sélectionnés pour des tests aléatoires obligatoires — un système que les responsables de la santé publique ont utilisé comme «système d’alerte préventif» pour les nouveaux variants du virus entrant dans le pays.

Le gouvernement a engagé des entreprises pour organiser des cliniques de test hors site dans le but de réduire la congestion dans les aéroports internationaux du Canada.

Le gouvernement fédéral a progressivement réduit les restrictions de voyage liées à la COVID-19 au cours du printemps et de l’été, à mesure que les doses de rappel devenaient plus largement disponibles au Canada.

Le cabinet a «suspendu» l’obligation de vaccination pour les voyages intérieurs en juin, mais le ministre des Affaires intergouvernementales, Dominic LeBlanc, a averti à l’époque que les vaccinations contre la COVID-19 pourraient redevenir une obligation si les cas augmentaient à l’automne.

Les responsables de la santé publique et les experts en épidémiologies ont mis en garde contre une vague potentiellement importante de nouveaux cas de COVID-19 ce mois-ci alors que les élèves retournent à l’école.

Mais l’Agence de la santé publique du Canada a également déclaré que le pays est en train de passer à une nouvelle phase plus pérenne de la pandémie.

La décision de renouveler les restrictions actuelles ou de les laisser expirer sera approuvée par les ministres du cabinet fédéral qui devraient se réunir à Ottawa au début de la semaine prochaine.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.