Le gouvernement fédéral investit 9 millions $ pour les traitements contre la COVID-19

OTTAWA — Le gouvernement fédéral investira environ 9 millions $ dans la recherche pour les traitements contre la COVID-19 au moment où les autorités se préparent à distribuer des centaines de milliers de vaccins dans les prochaines semaines.

Le premier ministre Justin Trudeau a affirmé que cet investissement, qui passera par le Conseil national de recherches du Canada, permettra de mettre au point des traitements contre la COVID-19 et d’autres infections virales.

Il a ajouté que le financement sera séparé entre quatre entreprises canadiennes qui mettent au point des traitements. Deux d’entre elles sont établies à Montréal et les deux autres à Vancouver.

M. Trudeau a aussi annoncé que le Canada est prêt à recevoir 125 000 doses par semaine du vaccin de Pfizer-BioNTech en janvier, pour un total de 500 000 doses le mois prochain.

Le gouvernement a conclu des ententes pour recevoir à l’avance près de 417 000 doses du vaccin, dont 200 000 de Pfizer-BioNTech la semaine prochaine.

Moderna

La société américaine de biotechnologie Moderna affirme que son vaccin contre la COVID-19 peut désormais être expédié localement sans qu’il soit nécessaire de le congeler.

Le vaccin à ARN de l’entreprise du Massachusetts est sur le point d’être autorisé au Canada et pourrait être approuvé aux États-Unis dès vendredi.

Jusqu’à présent, on pensait que le vaccin devait rester congelé à au moins -20 degrés Celsius jusqu’à peu de temps avant son utilisation, mais la société affirme qu’elle peut désormais transporter en toute sécurité des doses de liquide réfrigérées entre 2 C et 8 C.

Une porte-parole de Moderna a déclaré que cela facilite la logistique d’acheminement du vaccin vers des sites éloignés.

Le vaccin de Moderna était déjà considéré comme moins risqué à expédier que celui de Pfizer-BioNTech, qui doit être congelé entre -60 C et -80 C, et le Canada prévoit de l’envoyer dans les territoires, les communautés autochtones éloignées et dans les résidences de soins de longue durée.

Santé Canada attend toujours les données finales sur le processus de fabrication de Moderna avant de prendre sa décision, mais l’entreprise prévoit de commencer à expédier les 168 000 premières doses dans les 48 heures suivant l’obtention du feu vert.

Laisser un commentaire