Le gouvernement fédéral rappelle les droits de pêche des Premières Nations

HALIFAX — Les peuples des Premières Nations ont le droit de pêcher à certaines fins limitées en dehors des saisons de pêche réglementées par le gouvernement fédéral, rappelle Pêches et Océans Canada (MPO). 

Des responsables du ministère ont tenu lundi une séance d’information technique avec des journalistes sur les pêcheries dirigées par des Autochtones qui ont été lancées dans la région des Maritimes à des fins alimentaires, sociales et rituelles.

Les pêcheries gérées par les Autochtones ont entraîné des tensions sur les plans d’eau au cours des deux dernières années, car des pêcheurs commerciaux allochtones se sont plaints que les pêcheries opèrent sans les licences appropriées.

Des fonctionnaires fédéraux ont saisi des casiers à homards appartenant à des pêcheurs autochtones, et un vivier à homards a été saccagé au milieu d’un conflit sur les droits de pêche des Autochtones. 

Le directeur de la conservation et de la protection du ministère des Pêches, Tim Kerr, a déclaré aux journalistes que les agents sont proactifs dans les inspections des navires et des équipements pour s’assurer que les pêcheurs autochtones respectent les réglementations et que les stocks sont préservés.

M. Kerr avertit que toute destruction de matériel ou entrave avec une pêche alimentaire, sociale et rituelle légale pourrait entraîner des amendes pouvant atteindre 100 000 $.

La pêche au homard gérée par des Autochtones dans la région de la Baie-Sainte-Marie, dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, devrait commencer plus tard ce mois-ci.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.