Le gouvernement libéral de Terre-Neuve-et-Labrador présente son discours du Trône

SAINT-JEAN, T.-N.-L. — Le gouvernement libéral de Terre-Neuve-et-Labrador a présenté jeudi son discours du Trône, dans lequel il s’engage à s’attaquer à la «crise économique» qui sévit dans toute la province.

Le discours intervient après des élections générales reportées par la pandémie, au cours de laquelle le premier ministre Andrew Furey a soigneusement évité de discuter des sombres perspectives financières de la province. 

La dette nette de Terre-Neuve-et-Labrador s’élève actuellement à 16,4 milliards $. 

Le discours du Trône reprend de nombreuses promesses de campagne de M. Furey, notamment un soutien au secteur technologique, en plein essor dans cette province.

Le gouvernement Furey promet aussi que la province sera «carboneutre» d’ici 2050 — qu’elle réduira à zéro ses émissions nettes de gaz à effet de serre.

Pendant ce temps, les résultats de ce scrutin postal qui a reporté au pouvoir les libéraux de M. Furey le 27 mars dernier sont contestés devant les tribunaux par les néo-démocrates.

Laisser un commentaire