Le gouvernement Trudeau fait un premier geste envers la réforme électorale

OTTAWA – Le gouvernement Trudeau s’apprête finalement à créer un comité parlementaire spécial sur la réforme électorale attendu de longue date.

Une motion pour créer le comité a été placée, tard mardi soir, sur l’ordre du jour de la Chambre des communes. Les médias ont aussi été conviés à un point de presse, mercredi matin à Ottawa.

Le premier ministre Justin Trudeau avait promis en campagne l’automne passée qu’il s’agirait des dernières élections générales menées selon le système actuel.

M. Trudeau avait promis de constituer un comité pour examiner les solutions de rechange pour une meilleure représentation, et de revenir avec des recommandations 18 mois plus tard.

Mais alors que son gouvernement a dépassé les six mois au pouvoir, la semaine dernière, sans voir poindre un comité à l’horizon, les partisans d’une représentation proportionnelle s’inquiétaient de voir le premier ministre agir trop tard pour que puissent être implantées des réformes à temps pour les prochaines élections en 2019.

La motion précise que le comité devrait étudier «des systèmes de scrutin de rechange viables, tels que les votes préférentiels ou la représentation proportionnelle», de même que le vote obligatoire et le vote électronique, et faire rapport d’ici décembre 2016.