Le grand spectacle de la Fête nationale ne sera présenté qu’à la télé cette fois

MONTRÉAL — Un certain virus qui interdit tout rassemblement de masse n’empêchera pas les organisateurs de la Fête nationale de présenter cette année le traditionnel spectacle de la Saint-Jean — en formule distanciation-confinement, il va sans dire. Dans le confort de notre foyer, le 23 juin à 20 h.

Le grand spectacle de la Fête nationale ne nous parviendra pas des Plaines à Québec ni du parc Maisonneuve à Montréal, mais plutôt entre les deux, de Trois-Rivières. Et pour la première fois, le spectacle sera diffusé par les quatre grands réseaux de télévision francophone — Télé-Québec et Radio-Canada, mais aussi cette année TVA et V.

Les organisateurs du spectacle «Tout le Québec à l’unisson» veulent offrir «un profond témoignage d’amour pour la solidarité dont a fait preuve le peuple québécois au cours des dernières semaines». Tourné à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières, le spectacle, animé par Ariane Moffatt et Pierre Lapointe — comme à Québec en 2019 — réunira une quarantaine de chanteurs de tous horizons.

On promet notamment des «réinterprétations» de Patrice Michaud, Lara Fabian, Michel Rivard, Marie-Michèle Desrosiers, Gregory Charles, Marie-Mai, Louis-Jean Cormier, Isabelle Boulay, Richard Séguin, Luce Dufault, Émile Bilodeau et Coeur de pirate.

Par ailleurs, Vincent Vallières, Alexandra Stréliski, Hubert Lenoir, Les soeurs Boulay, SOMMM, Fouki, Les Trois Accords, Roch Voisine, Paul Piché et Diane Dufresne réinterpréteront des classiques québécois et leurs grands succès. On annonce aussi des performances de Martha Wainwright, Corneille, Mara Tremblay, Marie-Pierre Arthur et Jim Corcoran.

Le discours patriotique prendra cette année la forme de contes, slam et chansons pour raconter «ce nouveau monde dans lequel le Québec est plongé et changé par la pandémie, tout en rappelant que c’est en étant uni qu’un peuple trouve sa force et son sens, ce qui nourrit sa fierté», précisent les organisateurs. Ce segment sera écrit et livré par Fred Pellerin, Elisapie, David Goudreault et Christine Beaulieu.

Les interprètes seront accompagnés tour à tour par 14 musiciens, quatre choristes, trois orchestres symphoniques et deux «chorales virtuelles», sous la direction musicale de Jean-Benoît Lasanté. La mise en scène sera assurée par Jean-François Blais. C’est le comédien Didier Lucien qui sera le porte-parole officiel de la Fête nationale cette année.