Le groupe énergétique russe Gazprom coupe le gaz à la Lettonie

MOSCOU — La société publique russe de gaz naturel a déclaré samedi qu’elle avait interrompu les expéditions vers la Lettonie en raison de violations de contrat.

Dans une brève déclaration, le géant gazier Gazprom a indiqué que les expéditions avaient été arrêtées parce que la Lettonie avait enfreint les «conditions d’extraction du gaz». Il n’a pas précisé.

La déclaration faisait probablement référence à un refus de répondre à la demande russe de paiements de gaz en roubles plutôt qu’en d’autres devises. Gazprom avait précédemment suspendu les expéditions vers d’autres pays de l’Union européenne (UE), dont les Pays-Bas, la Pologne et la Bulgarie, car ils ne paieraient pas en roubles.

Les effets immédiats de la coupure n’étaient pas clairs. Les médias lettons ont rapporté cette semaine que le pays avait recommencé à acheter du gaz russe à un autre fournisseur.

Après que l’UE a imposé des sanctions contre la Russie pour son invasion de l’Ukraine, le président russe Vladimir Poutine a annoncé en mars que «les acheteurs étrangers hostiles» devraient traiter avec Gazprom en roubles au lieu de dollars et d’euros.

Le Kremlin a expliqué que les importateurs devaient ouvrir un compte en dollars ou en euros auprès de la troisième banque russe, Gazprombank, puis un deuxième compte en roubles. L’importateur paierait la facture de gaz en euros ou en dollars et demanderait à la banque d’échanger l’argent contre des roubles.

De nombreux pays ont refusé de se conformer, affirmant que le nouveau système de paiement pourrait les mettre dans la position d’enfreindre les conditions des sanctions.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.