Fausse alerte à la bombe au Haut-Commissariat du Canada à Nairobi

NAIROBI, Kenya – Le Haut-Commissariat du Canada à Nairobi, au Kenya, a été évacué jeudi après la découverte d’un colis suspect, mais il ne s’agissait finalement que d’un paquet contenant des demandes de visa.

Un porte-parole de la police kényane, l’inspecteur général Joseph Boinnet, a expliqué que la route qui mène aux bureaux diplomatiques canadiens avait été fermée pendant que des experts en explosifs examinaient le paquet de 30 kilos.

M. Boinnet a indiqué que le colis ne contenait finalement que des formulaires.

Le Kenya est en état d’alerte pendant le mois sacré musulman du ramadan, qui a débuté plus tôt ce mois-ci, puisque les djihadistes somaliens multiplient les attaques pendant cette période.

Le groupe Al-Shabab, affilié à Al-Qaïda, a perpétré des attentats qui ont fait des centaines de morts au Kenya, affirmant qu’il s’agissait de représailles après le déploiement de soldats kényans en Somalie pour combattre les djihadistes.